Calepin

Zweig chez les Suisses

Portrait caustique, mais vraiment pas subtil. Dans son journal, en 1917, voyageant en Suisse alémanique :

« Étrange : ce que l’on considère de loin comme la liberté, en Suisse, a un tout autre aspect quand on est sur place. Ils sont pour ainsi dire perchés sur la pointe d’un clocher, isolés, détachés, en quelque sorte perdus. C’est aussi une prison, ce petit morceau de terre. Une existence à la Robinson dans la vie intellectuelle. »

« La rétivité, la grossièreté, le manque de courtoisie et le manque de tact de ces Suisses me sont insupportables … Je comprends … ils ont été trop souvent abusés par le manque de tact germanique, mais ces mentalités visqueuses me coupent le souffle. J’ai découvert avec terreur l’étroitesse d’esprit de ce pays, cette sphère de pygmées, cette approche de l’art par trop encombrée de culture personnelle et de notions du devoir, cette nation de pingres… »

Et pourtant Lucerne avec ses ponts et les F09EC280-8DC2-4F7C-A5A0-2BACB9422111incroyables façades de ses maisons, où je suis passé il y a deux ans et demi. Zurich avec ses cafés de rêve et ses sculptures audacieuses dans les rues et sur le moindre carré de verdure. Et les multiples petites villes charmantes. La beauté faite urbaine.

Zweig en revanche tout en douceur en parlant de Montreux, Vevey, Villeneuve, et Genève à laquelle il trouve un côté rustique (vrai), où les gens « sont du type latin – on est à mille lieux de la balourdise aux joues rouges des Bernois et des Zurichois ».

Ce genre de commentaires passeraient-ils aujourd’hui ? Au cours de mon voyage j’ai entendu des propos semblables de la bouche d’une jeune Allemande à Genève au sujet des Suisses alémaniques. Et dans le lobby d’un hôtel de Lucerne, le Romand qui envoyait promener à tue-tête les deux jeunes femmes à la réception qui ne parlaient pas un mot de français. Elles sont restées de glace. Même attitude peu avenante dans une boutique de cafés en capsules à Bâle.

4F8BA61A-E3D2-48F2-969B-FBDD78545E30.jpeg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s